Oui aux collations!

Si vous avez faim entre les repas, prenez une collation avant d’avoir l’estomac dans les talons. Avoir très très faim rime souvent avec manger trop. Rappelez-vous ce que nous avons déjà dit avec l’échelle de la faim: on évite les extrêmes.

Un fruit, du yogourt, quelques noix et des crudités, une galette de riz avec de l’humus ou un muffin maison calmera votre faim jusqu’au repas.

Cela dit, gardez en tête que même si une collation est nutritive, elle est de trop si vous n’avez pas faim. Certaines personnes sont parfois tentées de se forcer à manger des fruits en soirée parce qu’elles n’ont pas mangé le nombre de portions recommandées. Même si elles sont rassasiées de leur souper. C’est à éviter. Essayez plutôt de faire une place aux fruits à des occasions où vous avez faim, comme entre deux repas, en commençant votre déjeuner ou en préparant le souper pour éviter que votre faim ne devienne incontrôlable.

Les collations vous aident à avoir de l’énergie de manière durable. Elles sont une façon de répartir les aliments que vous mangez dans la journée, plutôt qu’un ajout. Voyez-les comme des alliés pour mieux (et peut-être même moins) manger!

RECETTE: Caramel de dattes

Par Stéphanie Côté, nutritionniste

LES ROSES

1685, 105e avenue
Shawinigan, Québec CANADA
G9P 1M8

Marie-Josée Gervais, Co-Fondatrice de L’Équipe Féminine
819 531-7110
mj.gervais@lesdefis.ca

 

15 + 2 =