Des défis et du rose: On ose!

Les temps changent quand même…

Avant, les femmes avaient 8-10 et même 12 enfants et elles faisaient tout dans la maison. J’ai dit TOUT. Lavage à la main, bouffe pour toute la gang, raccommodage (on en fait tellement plus que j’ai dû chercher le mot dans le dictionnaire, je ne savais même pas comment l’écrire!) et en plus, elles devaient servir tout le monde du lever au coucher! De nos jours, on est chanceuses quand même, la Vie est vraiment plus douce pour nous. On a des équipements haute technologie qui nous facilitent la vie et qui nous permettent d’avoir du temps.

Mais on CHOISIT bien ce qu’on en fait de CE TEMPS… Si tu viens chez moi, tu trouveras assez facilement un peu de poussière ici et là entre la montagne de runnings shoes dans l’entrée et les vélos qui ont leur place dans la maison (et vraiment pas dans le cabanon comme chez mes parents!). Tu verras que mon panier de linge propre (en majorité en dryfit) n’est pas plié. Chez nous, c’est comme ça, le BONHEUR traîne un peu partout!

Étant une femme de mon temps (pas toujours selon mes ados, mais j’aime bien me le faire croire), je suis le genre à me lancer des défis. Pas des petites affaires tranquilles, ben non, ça serait trop facile! Des Défis. Pas des affaires qui se font écraser dans mon salon, ben non, je fais ça en gang, moi! Des DÉFIS, j’ai dit!!!! Moi, je suis le genre à me lancer des défis qui font mal! Des défis qui m’amènent à tout remettre en question, qui me poussent au bout de moi-même, qui me font douter, qui me font pleurer. Des affaires absolument plaisantes, vous me suivez? Des affaires qui me remplissent le cœur de FIERTÉ!

Cette année, pendant que j’ai roulé mon 105 km dans le Parc, je me suis posée des questions hautement philosophiques… Pourquoi je n’ai pas choisi le scrapbooking au lieu du vélo? Est-ce qu’un bécyk à moteur serait mal vu ici? Si je me cache dans le bois, je pourrais me faire adopter par une famille d’ours et n’avoir plus jamais besoin de monter des côtes à vélo…

Je suis comme ça, j’ai besoin de me tester constamment. Juste parce qu’après je me sens bien. J’ai dit APRÈS, pas pendant!

Je ne suis pas une sportive de performance. Je suis une émotive, qui repousse ses limites pour se rappeler que tout est possible, pour savoir que peu importe ce que la Vie m’apportera je pourrai réussir à en faire quelque chose de bon. Je suis FORTE. Je suis une ROSE.

Avant, on laissait les défis physiques aux hommes et on se contentait de préparer leur lunch et de laver leurs vêtements. Maintenant, on s’habille en rose et on OSE. Les temps changent quand même…

Annie Dubé, une Rose bien fière!

LES ROSES

1685, 105e avenue
Shawinigan, Québec CANADA
G9P 1M8

Marie-Josée Gervais, Co-Fondatrice de L’Équipe Féminine
819 531-7110
mj.gervais@lesdefis.ca

 

9 + 11 =